Ouvrir nos CA aux locataires

Pourquoi ne pas ouvrir nos CA aux locataires ?

Bulletin de la FLHLMQ - septembre 2007

Légalement parlant, rien n'oblige un conseil d'administration élu à siéger publiquement en présence d'observateurs, mais avez-vous déjà réfléchi aux avantages que cela pourrait vous procurer?

C'est facile à faire 

  1. Vous informez tous vos locataires qu'ils et elles peuvent assister comme observateurs aux réunions du CA de l'association qui se réunit, par exemple, le dernier lundi de chaque mois dans la salle communautaire;
  2. En début de réunion, vous réservez 15 minutes pour les questions, les commentaires et les demandes des locataires venus assister à la réunion;
  3. À la fin, vous vous réservez le droit de décréter un huis clos, au besoin, sur des questions délicates concernant la réputation des individus.

Cela apporte des aspects positifs

  1. Vous mettez fin à toutes les fausses rumeurs qui circulent concernant l'utilisation de l'argent, le caractère arbitraire des décisions, le fait que le comité est une clique fermée qui décide tout en secret;
  2. Vous faites l'éducation des locataires en leur montrant comment fonctionne le comité, et ainsi, vous développez une relève possible parmi vos membres;
  3. Vous donnez l'occasion à vos membres de faire connaître leurs suggestions et leurs problèmes pour ainsi être capable d'en tenir compte dans vos activités;
  4. Vous donnez le bon exemple à l'office en faisant preuve de transparence.

Parlez-en à la prochaine rencontre de votre CA. La majorité du conseil sera peut-être d'accord avec cette façon de faire.