Qu'attend la ministre pour accélérer la rénovation ?

Soumis par Robert le ven 25/11/2022 - 08:49
Image
1

Une cinquantaine de locataires ont manifesté, le 24 novembre, devant le HLM barricadé du 850 des Seigneurs dans le quartier de la Petite-Bourgogne à Montréal à l’appel du POPIR-comité logement. La FLHLMQ était présente pour supporter cette initiative.

Il y a un an, jour pour jour, la ministre Andrée Laforest annonçait 100 millions $ pour mettre fin aux HLM vides à Montréal. Cette somme servira d’ici 2025 à remettre en état 12 habitations mais pas l’immeuble de 53 logements pour famille de la rue des Seigneurs, ni les 351 autres bâtiments cotés E, donc en très mauvais état, à travers Montréal. Comble de l’ironie et de la misère, quelques dizaines de sans abri ont érigé leurs tentes de fortune à côté du HLM barricadé de la rue des Seigneurs.

Comme le démontre le tableau sur l’état des HLM à Montréal, 285 immeubles sont cotés D, en mauvais état, et ont besoin de 275 millions $ et 351 immeubles sont cotés E, en très mauvais état, et ont urgemment besoin de 591 millions $. L’OMH de Montréal a besoin d’un milliard sur les 5 prochaines années.

L’Office qui demande chaque année au moins 150 millions $ n’en reçoit que 75 ce qui ne fait qu’aggraver la situation au lieu de l’améliorer.

Qu’attend la nouvelle ministre de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, pour utiliser les 2,2 milliards $ de l’Entente Canada-Québec (ECQ) réservés à la rénovation des HLM pour annoncer un ambitieux plan d’un milliard $, à raison de 200 millions $ par année, pour réhabiliter le parc HLM de Montréal et redonner espoir aux 24 000 ménages sur les listes d’attente ? Un geste courageux de sa part serait de convaincre le gouvernement du Québec de dépenser dès maintenant les sommes que le fédéral s'est engagé à verser à la SHQ entre 2024 et 2028, soit 849 M $, à la seule condition que le Québec en fasse autant. La ministre pourrait ainsi répondre aux besoins urgents vécus à Montréal mais également dans cinq autres régions du Québec avec 400 millions $, par année, pendant 5 ans.

Image
etat bdu parc