NON au détournement des fonds du logement social vers le privé !

Soumis par Robert le lun 06/12/2021 - 16:59
Image
loup

Demanderiez-vous au méchant loup de loger les petits cochons ? C'est ce que compte faire le gouvernement de la CAQ.

D'un commun accord, les organisations nationales en habitation ont décidé de tout mettre en oeuvre pour convaincre le gouvernement de la CAQ de ne pas détourner les fonds devant aller à la construction de logements sociaux et communautaires au profit des propriétaires du marché locatif privé.

Dans son mini-budget, le gouvernement a annoncé son intention d'investir 200 millions $ dans un nouveau programme de logement abordable ouvert aux promoteurs privés qui viendrait remplacer le programme AccèsLogis (ACL) qui a pourtant fait ses preuves en logeant plus de 35 000 ménages dans des coops, des OSBL et des offices d'habitation.

Lire l'excellent article de la tribune https://www.latribune.ca/2021/12/08/de-modique-a-abordable-fad44fef9a6e0f610388a4d3753047cd

Différentes actions seront entreprises auprès des villes, des élu-e-s et de la population pour faire la démonstration que le marché privé locatif ne fait pas partie de la solution aux problèmes des mal logés puisque c'est lui qui est la cause des hausses abusives, de la discrimination et des expulsions. Il exclut également toute possibilité pour les citoyens d'exercer un contrôle sur leurs conditions de vie. 

La FLHLMQ est convaincue que les propriétaires privées trouveront toujours toutes sortes de moyen pour ne pas loger les ménages ayant les plus grandes difficultés car cela viendrait manger leur marge de profit.  C’est pourquoi ces millions doivent être investis dans le sans but lucratif qui lui a pour mission de loger les gens et non pas de s’enrichir sur leur dos.

Notre prise de position n'est pas idéologique mais pragmatique. Nous avons vu l'effet des subventions accordées dans les années 80 aux propriétaires du secteur locatif privé pour rénover leurs logements sous la promesse de ne pas augmenter leurs loyers.  Quinze ans après, les loyers avaient été mis au prix du marché pour faire un profit maximum et merci au gouvernement pour les dizaines de millions en subvention. « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

La citation est attribuée à Albert Einstein.