L'opération banderoles se poursuit !

Soumis par Robert le mer 03/11/2021 - 10:31
Image
st andre

Après Anjou, Hochelaga Maisonneuve et Verdun, c’est au tour de trois autres grandes tours HLM de Montréal d’afficher, durant toute la semaine, des banderoles à leurs balcons pour dénoncer la dégradation de leurs immeubles.

Le mouvement est repris cette semaine par les 112 locataires de l’Habitation Isabella au 4550, avenue Isabella à NDG qui ont besoin de 9 millions $, par les 84 locataires de l’Habitation Richmond au 1625 Paxton dans la Petite-Bourgogne qui nécessitent 5,1 millions $ et à l’Habitation Saint-André, au 1650, Saint-Timothée dans le quartier Centre-Sud où 45 des 110 logements sont inoccupés en raison des moisissures.

Ces argents sont nécessaires pour changer les portes et fenêtres, pour refaire le chauffage, la ventilation, l’électricité, la plomberie, la fondation et les logements. Ces immeubles sont cotés E, ce qui est la pire cote de dégradation pour les infrastructures au Québec.

Chaque année, l’Office municipal d’habitation réclame 150 millions $ au gouvernement du Québec pour faire les réparations mais il ne reçoit que 70 millions $.

Près de 10 000 des 20 804 logements à prix modique à Montréal sont cotés D et E. Ils ont accumulé un déficit d’entretien de 642 millions $ suite à des décennies de négligence budgétaire en provenance des différents gouvernements à Québec.

Mais grâce à une entente signée avec Ottawa, la ministre responsable des HLM au gouvernement du Québec, Andrée Laforest, dispose maintenant d’une cagnotte de 2,2 milliards $ pour financer des travaux de rénovation.

Nos banderoles visent à attirer l'attention de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, pour qu’elle augmente les budgets destinés à la rénovation de nos HLM.