Les locataires des résidences ENHARMONIE négocient une baisse de leur augmentation de loyer

Soumis par Robert le jeu 20/05/2021 - 15:27
Image
St Eugene

L’OMH de Montréal administre une dizaine de résidences appelées ENHARMONIE réalisées dans le cadre du programme de logement abordable (LAQ). Contrairement aux HLM où tous les locataires paient 25% de leur revenu en loyer, la majeure partie des locataires de ces immeubles paient le plein prix pour autofinancer les coûts de financement et d’exploitation de leurs logements. Les locataires actifs au comité consultatif des résidant-e-s (CCR) nous expliquent comment ils et elles ont réussi à négocier une baisse de leur augmentation de loyer.

***

Fait remarquable, le CCR EH des résidences ENHARMONIE a réussi à limiter l’augmentation du coût des loyers à  1,3 %  pour l’année 2021-2022.  Après avoir connu en 2020-2021 une augmentation importante de 1,9 % du coût de leur loyer et avoir reçu une offre d’augmentation de 1,6 % pour 2021-2022, les locataires ont enfin obtenu une augmentation de 1,3 % pour l’année 2021-2022.

Au terme de la présentation de l’augmentation des loyers pour 2021-2022 par la directrice des résidences ENHARMONIE, les membres du CCR ENHARMONIE ont jugé bon de contester cette augmentation.  Un avis fut envoyé au CA de l’OMHM dans lequel le comité responsable de rédiger l’Avis mettait en doute cette augmentation jugée excessive en raison des nombreux problèmes vécus durant cette année de la pandémie due à la Covid-19.

Les membres du CCR ENHARMONIE jugeaient que les locataires des résidences ENHARMONIE n’avaient pas reçu tous les services qui sont normalement offerts s’il n’y avait pas eu la présence de la Covid-19.  Les membres ont fait valoir que les locataires avaient subi des préjudices importants tant au niveau financier qu’au niveau des services, qu’au niveau de la qualité de vie.  Le comité responsable de rédiger a aussi insisté sur le fait que la mission première de l’OMHM, concernant les résidences ENHARMONIE, était de reconnaître qu’en proposant une augmentation les loyers à 1,6 % elle participait à l’appauvrissement des locataires.

Il faut rappeler que lors de l’imposition de l’augmentation des loyers à hauteur de 1,9 % pour l’année 2020-2021, les membres du CCR ENHARMONIE n’avaient pas eu l’occasion de contester cette augmentation en raison de l’impossibilité de nous réunir à cause de la présence de la Covid-19.  Il nous semblait justifié et légitime que nous allions contester vivement l’augmentation de 2021-2022.  La directrice nous est revenue quelques jours plus tard pour nous annoncer que le coût des loyers pour 2021-2022 serait fixé à 1,3%. Il reste à espérer que l’OMHM a reconnu que les locataires ont suffisamment souffert de cette pandémie pour leur permettre une augmentation qui reconnaisse que la pandémie a réellement été la cause première de l’appauvrissement de plusieurs locataires au sein des résidences ENHARMONIE.

Réjean Bisaillon                                      Estelle Laliberté

Président du CCR ENHARMONIE               Vice-présidente du CCR ENHARMONIE

Photo: OMHM